Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
“Ma relation avec le Seigneur,

“Ma relation avec le Seigneur,  je la vis toujours dans le silence”

Cinquantenaire actif, père de quatre enfants, salarié d’une maison d’édition, Raynald est né sourd profond. Quelle relation entretient-il avec ce silence qu’il n’a pas choisi ?  

        Il y a ceux qui ne veulent pas entendre. Mais il y a aussi celles et ceux qui ne peuvent pas.
        Raynald est de ceux-là et ne l’a pas choisi. Sourd et (donc muet) de naissance, il n’a jamais pratiqué la langue des signes, il a appris à articuler, à parler, à placer sa voix en se fiant aux courbes d’un oscillographe, appris à entendre en lisant sur les lèvres. Dans ce travail, il fut accompagné par des orthophonistes depuis l’âge de 5 ans, dont la réputée Suzanne Borel-Maisonny qui figure parmi les spécialistes ayant, sinon fondé, permis la reconnaissance officielle de la discipline en France, dans les années cinquante.

“La spiritualité, 
c’est mon refuge, mon abri,mon rocher aussi, sur lequel je prends appui.
Ma relation avec le Seigneur, je la vis toujours dans le silence et
c’est mon cœur qui entend.”

       Comment le vit-il ? Manifestement bien, la cinquantaine largement entamée, alerte et épanoui, marié, il vit entouré d’une famille de quatre enfants qui, à l’exception du dernier, volent tous de leurs propres ailes.
       “Si la seule chose que je perçois, c’est le vent et les vibrations que me renvoie mon corps, et non mes oreilles, j’ai la chance d’avoir une famille, des amis, un travail, souligne-t-il. J’ai la chance d’avoir et d’aimer les relations avec les autres. Ma femme, nos enfants, nos amis sont toujours très attentifs à moi.”
       Des regrets, bien entendu, Raynald en a, comme celui par exemple, dit-il en souriant, “de ne pouvoir se détendre en écoutant de la musique dans sa voiture”. Pour autant, précise-t-il dans la foulée : “J’écoute par mon corps, je crée aussi beaucoup d’images, y compris des musiques ou des chansons. Et c’est dans la prière, en vivant ma foi, que me viennent mes plus belles musiques”.

“La spiritualité, mon refuge”

       Chrétien, catholique, il cultive sa foi par de très nombreuses lectures qui le passionnent. Avec son épouse, il participe à des groupes de prière du Renouveau charismatique et aime aussi se retirer pour faire retraite dans le silence (exercices spirituels de saint Ignace de Loyola). Aurait-il vécu sa spiritualité de la même façon, s’il n’avait pas été sourd ? Raynald reconnaît qu’il ne peut pas répondre catégoriquement. “Je me pose parfois la question, avoue-t-il simplement. Ce qui est sûr, c’est que ma spiritualité a équilibré ma vie. Elle m’a sans doute évité d’être enfermé, de rester seul avec moi-même ; ceci aussi grâce aux prêtres et aux fraternités qui m’ont accompagné et m’accompagnent encore.”
       “La spiritualité, c’est mon refuge, définit-il, mon abri, mon rocher aussi, sur lequel je prends appui. Ma relation avec le Seigneur, je la vis toujours dans le silence et c’est mon cœur qui entend.” Que signifie, pour lui, le silence ? “Le monde est tout le temps en mouvement. Après le travail, comme chacun, j’ai besoin d’évacuer tout ce que j’ai vécu, le stress emmagasiné. Comme chacun, j’ai besoin de me détendre et de me poser. C’est surtout dans le silence que je le fais ; dans un silence où je ne me sens pas seul, que je sais habité, et où je peux me sentir en paix.”

Noa Tielubie

 

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!