Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Compte rendu du Conseil Pastoral de Paroisse du Jeudi 22 mars 2018
Compte rendu du Conseil Pastoral de Paroisse
Jeudi 22 mars 2018

Présents : Père Frédéric Masset, Père Parfait Mawouwodo, Marie-Madeleine Breemeersch, Gilberte Fleury, Odile Bigo, Odile Moreau, Bernadette Dejaifve, Sœur Dominique Savio, Claude Etienne, Alain Frechon, Jean Vasseur, Jean-Claude Poitau ,Christian Delsinne.
Absent ou excusé : Philippe Merlevède, Marie Gentin.

1 - Temps de prière proposé avec la Parole de Dieu.

Lecture tirée de la première lettre de Saint Paul aux Corinthiens.
Le Père Masset commente la Parole : unité, un seul Esprit, un seul Corps avec plusieurs mains que nous représentons.
Le conseil est le lieu de communion pour rassembler. Mais c’est Jésus, c’est l’amour de Dieu, d’abord qui nous rassemble. Prions ensemble pour Chantal D’Halluin qui a rejoint le Père.

2 – Relecture des évènements récents depuis le dernier conseil du 15 juin 2017, préoccupations ou demandes pastorales.

Bernadette Dejaifve témoigne des temps de  préparation aux mariages qui restent pour certains fiancés le premier lieu de catéchuménat. Elle indique l’extrême sensibilité des personnes au sérieux qui est donné dans leur démarche et leur enchantement au parcours qui leur est proposé. Le Père Masset confirme que ces temps de préparation allègent pour le prêtre le travail  du temps de la rencontre. 

Claude Etienne revient sur la période estivale des vacances d’été où nous pourrions peut-être proposer des services pour les prêtres de passage en Normandie.

Le Père Frédéric Masset exprime son étonnement d’être passé d’une paroisse à Yvetot comptant plus de 28 000 habitants et plus de 1000 fidèles pratiquants à une paroisse Saint-Paul du Mesnil du plateau Est  avec 39 000 habitants et à peine 500 fidèles pratiquants.
Il se dit impressionné par l’autonomie des responsables dans leur mission respective et notamment par la réactivité et la curiosité soulevée par les équipes de préparation au baptême et mariage.

IL est interpellé par l’importance des établissements catholiques sur la paroisse où l’annonce de la foi est assurée. IL reste encore à progresser dans l’aumônerie des lycées (Bonsecours ou Galilée à Franqueville).

Enfin, il souligne sa vigilance vis-à-vis de la petite communauté de Bonsecours assez vieillissante et pour qui, le changement de prêtre chaque dimanche est assez perturbant. Aussi, il demandera à Monseigneur Lebrun l’autorisation de prolonger le détachement du Père Parfait qu’il remercie en son nom et celui des communautés pour l’aide précieuse qu’il apporte avec dévouement.

Le Père Masset s’interroge sur la cohérence des propositions de préparation au mariage entre Bonsecours et Saint-Paul du Mesnil. De même, pour les préparations au catéchisme (12 enfants à Bonsecours et 30 enfants à l’école de Nazareth). Plus globalement, il n’est pas question de fusionner actuellement les paroisses mais de renforcer la synergie des services des deux communautés.
Des premiers pas ont déjà été franchis pour le journal Grain de Sel, le catéchuménat des adultes, le  projet d’accueil d’une famille en précarité.

Plusieurs idées émergent :
  • Création de temps forts ensemble (messes, fête paroissiale),
  • Annonces communes aux messes dominicales,
  • Feuille commune pour les informations paroissiales.
L’ensemble des membres du conseil décident de prendre une année de travail en commun avec Bonsecours afin d’identifier toutes les synergies possibles et de créer l’unité et la communion telle que la décrite Saint Paul dans la première épître aux Corinthiens.


3 – Echanges sur la lettre pastorale de Mgr Lebrun « comment cela va-t-il se faire ? ».

3-1 Développer des fraternités locales

  • Développer les temps d’adoration et de partage de la Parole : temps d’adoration, groupe « la Force de la Parole ».

  • Développer des temps de méditation commune sur les écrits du Pape : « laudato Si », « la joie de l’amour ».

  • Développer les temps de prière en groupe : chemin de croix, rencontres pendant les temps liturgiques de l’avent et du carême.

  • Célébrer en commun le sacrement des malades (célébration du 11 février avec trente personnes), le sacrement de réconciliation.

  • Organiser des marches communes : marche des vocations du 22 avril du Mesnil à Bonsecours

  • Quel visage de fraternité de proximité voulons-nous dans les petites communes de la paroisse ?

3-2 La famille.
Une famille sur la paroisse se prépare pour aller à Dublin du 21 au 26 août à la rencontre mondiale avec le Pape : «  la joie de la famille, joie pour le monde ».
Un couple de divorcé remarié chemine depuis un an sur la paroisse avec un missionnaire de la miséricorde.
Que faisons-nous pour rassembler les jeunes couples ? Pour les veufs et veuves (quid Espérance et Vie) ?
Quelle Famille d’Eglise représentons-nous en communauté pour des pratiquants qui ne viennent plus ?
3-3 Les jeunes.
  • Comment les rejoindre sur le plateau en dehors des demandes sacrementelles ?
  • Quelle place dans la liturgie dominicale : avenir de la messe des jeunes, place des scoûts…

3-4 Aller vers les territoires de mission.
Le Père Masset indique de nouvelles pistes de travail en doyenné : proposition d’une journée de relecture des équipes d’accompagnement des familles en deuil, d’une journée de retraite des fiancés ….
Il indique également regarder avec l’Archevêque la possibilité de redécouper le territoire du doyenné pour plus de proximité.
3-5 Les ministères ordonnés, les ministères laïcs reconnus.
Le Père Masset informe le Conseil de la mise en place de l’école des disciples missionnaires en septembre prochain.
Cette école s’adresse à la population des 30-40 ans. La formation programmée sur 6 samedis par an est à la fois spirituelle et apologétique. Il convient de regarder dès à présent les éventuelles inscriptions.

Nous aurons la joie sur la paroisse d’entourer Jean Vasseur et sa famille en vue de sa future ordination  au diaconat à la rentrée prochaine.
4 – Informations et questions diverses.
Claude Etienne signale la proposition de la neuvaine de Sœur Faustine qui se déroule du vendredi saint au dimanche 8 avril : dimanche de la divine miséricorde.

Le père Masset indique les principales décisions du dernier Conseil économique du 20 mars et en particulier la prise en charge partielle du traitement du Père Parfait par la paroisse de Bonsecours et l’engagement de travaux de réhabilitation au presbytère de Franqueville ainsi que ceux de mise aux normes sécuritaires de la chaufferie de St Jean Bosco.

Alain Fréchon signale également les travaux de mise aux normes « personne à mobilité réduite » de la salle d’Amfreville-la-mivoie.

Nous nous interrogeons sur le devenir de l’église de Notre Dame du Mesnil Esnard suite à la découverte de nouvelles attaques de champignons mérules.
5 - Date du prochain CPP : mercredi 13 juin 2018 en commun avec le Conseil de Bonsecours. 20H30 salle paroissiale de Bonsecours.
Ordre du jour :
  • Bilan de fin d’année : nouveau curé, nouvelle organisation … Comment avons-nous vécu cela ?
  • Si les deux paroisses restent distinctes, comment nous organiser pour mutualiser ; Que fau-il garder ?  Que faut-il regrouper ?
  • Quels sont les défis que nous avons à relever ?
 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!