Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Compte rendu de la quatrième Assemblée Paroissiale Mercredi 8 juin 2016

1 – Pourquoi une Assemblée paroissiale ?

Instituée par le décret synodal du 24 octobre 2010, elle constitue « la conscience évangélique et missionnaire de la Paroisse en étant attentif à la vie des hommes et des femmes du lieu sur lequel la paroisse est implantée, et de ceux qui sont amenés à la fréquenter… ».

15 personnes venues de six communes de la paroisse ont participé avec de nombreux échanges et témoignages. 

Avant toute intervention, le Père Alexandre a lu l’évangile du jour selon saint Matthieu (5,17-19) où Jésus affirme : « Je ne suis pas venu abolir la Loi ou les prophètes mais accomplir ». Il nous rappelle l’impérieuse mission qui est la nôtre d’enseigner aux hommes sa Parole et de servir tous nos frères.

2-    Evènements marquants notre paroisse et la société au cours de ces derniers mois.

Il faut se réjouir et rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu personnellement et communautairement pendant cette année axée sur les thèmes de la vocation et de la miséricorde divine.

Ainsi nous avons vécu particulièrement les évènements ci-après :

Une nouvelle supérieure générale pour la communauté des sœurs : Sœur Maryvonne.

Un nouvel Archevêque : 11 octobre 2015.

Une journée du doyenné pour les membres des EAP et CPP : samedi 28 novembre.

Réfection salle d’Amfreville-la-Mivoie : 3  décembre.

Année jubilaire de la Miséricorde : les 24 h de la Miséricorde les 4 et 5 mars.

Inauguration de la nouvelle Porte de St Jean Bosco avec Mgr Lebrun : 6 mars.

Festival courant d’Art : « le mystère de la rencontre » de Barbara SOIA du 19 mars au 17 avril.

Pèlerinage provincial dans le cadre de l’année des vocations : 5 mai.

Projet paroissial d’accueil d’une famille de réfugiés : 28 mai.

 

Par ailleurs, des initiatives en continuité de la mission ont été mises œuvre :

Le parcours B’ABBA, les amis de Noël, les Rencontres « Laudato SI » sur la relecture partagée de l’encyclique, le partage de la Parole avec le Père P.Leroy, les Concerts, les confirmations d’adultes, le covoiturage, le ménage, les fêtes patronales, la vie des équipes et mouvements

Enfin dans notre société, sur le plateau, force est de constater qu’il existe une augmentation de la précarité mais qui reste cependant souvent cachée. Cette précarité touche notamment des femmes seules en charge de familles.

L’échange qui se déroule montre deux constats forts pour notre mission d’évangélisation :

-        Avec la célébration des premières communions : 

Lors de la célébration des premières communions (45) nous faisons les constats suivants :

Il arrive souvent que les parents et familles des premiers communiants se sont éloignés de l’église. De même, après la célébration du sacrement nous perdons leur contact et parfois aussi le contact avec l’enfant. Ne faudrait –il pas accompagner ces familles par des rencontres ? Et les enfants par des actions en continuité du rôle de « compagnon d’Emmaüs ».

Un autre point important est l’image que la communauté paroissiale donne lors ces célébrations. Là aussi force est de constater que lorsque les paroissiens entourent les jeunes communiants et les familles en participant activement à la liturgie, les assemblées sont plus priantes.

Notre communauté paroissiale se sent-elle vraiment investie d’une responsabilité envers les familles qui viennent recevoir un sacrement ?

Ce constat est vrai également avec des personnes rencontrées lors de funérailles.

S’agissant des personnes isolées, nous avons tous et communautairement à être en veille. Notre mission première est d’agir dans nos relations de proximité, notre voisinage.

Comment attirons-nous ? Quel visage d’église donnons-nous ? Sommes-nous « frileux » ?

-        Autre point fort, le Père Alexandre reçoit des demandes de cheminement individuel en particulier de jeunes adolescents.

Comment peut-il en assurer le suivi compte tenu de sa charge pastoral. Sommes-nous prêts et avons-nous une réponse face à ces nouvelles demandes ? Ces demandes de personnes d’horizon et d’âge différents montrent un des aspects de la nouvelle évangélisation. Elles doivent interpeller toute la communauté qui, pour y répondre, devra mettre en œuvre une approche personnalisée.

Enfin, il souligne le fait qu’il recherche une personne pour animer l’aumônerie des lycées.

3-    Quelles initiatives prendrons-nous pour être fidèles à la mission en 2016/2017 ?

 

En cette année jubilaire de la miséricorde,

1 - Nous aurons à cœur de participer au pèlerinage paroissial du 19 juin vers la Cathédrale de Rouen.

2 -Nous serons en union de prières avec les jeunes qui partiront à Cracovie du 26 au 31 juillet pour les JMJ  « heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde.

3 - Pour concrétiser l’œuvre de miséricorde matériel « accueillir l’étranger », nous consoliderons les structures du projet d’accueil d’une famille en précarité sur le territoire de la paroisse. Cette initiative à l’instar de celle initiée avec le projet Welcom concerne toute la communauté paroissiale dans ses dimensions d’accueil et d’accompagnement dans le temps. Cette initiative renvoie également sur notre vigilance face à la précarité des situations que nous rencontrons et pour lesquelles nous devons agir en lien avec les associations qui existent dans notre paroisse.

 

 

Pour répondre aux constats ci-dessus, il est proposé initiatives suivantes :

1-     Mieux entourer les familles lors des célébrations des sacrements.

2-     Construire des liens et des relations avec ces familles afin de les faire cheminer ans la foi. Cette initiative rejoint la proposition du parcours B’ABBA déjà présente sur la paroisse.

3-     Renforcer l’attention et la priorité des actions sur les jeunes et adolescents. Comme les demandes de cheminement individuel et les besoins d’aumônerie, nous constatons en particulier une baisse du nombre de jeunes musiciens aux messes des jeunes et en général de leur participation aux liturgies dominicales.

4-     Le 9 juin 2017, nous fêterons les 15 ans de la création de la paroisse. Bien que chacun souligne la communion et le dynamisme de la communauté paroissiale, il convient de réfléchir sur l’importance de communiquer et de partager aux sein des services et mouvements sur ce qui nous lie dans la mission de porter la Parole et de servir nos frères.

4-    Conclusion.

En conclusion, le Père Alexandre remercie l’assemblée pour ces propositions et réflexions et l’invite à la prière.

Il rappelle l’importance de cette réunion annuelle qui doit traduire la conscience collective de la communauté face aux nouveaux défis de l’évangélisation.

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!