Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Compte rendu du Conseil Pastoral de Paroisse du Mercredi 15 juin 2016

Présents : Père Alexandre Gerault, Bernadette Dejaifve, Gilberte Fleury, Odile Bigo,  Chantal Dhalluin, Marie-Madeleine Breemeersch,  Alain Frechon,  Philippe Merlevède , Jean Vasseur, Christian Delsinne.

Absents ou excusés : Claude Etienne, Brigitte et Jean-Claude Poitau, Patrice Goffin, Sœur Dominique Savio.

1-    Temps de prière proposé avec la Parole de Dieu.

Lecture de l’évangile selon saint Matthieu (6,1-6.16-18) : Avec l’année du jubilé de la miséricorde nous sommes appelés à passer la porte sainte lors de notre pèlerinage paroissial pour notre conversion personnelle et communautaire. En échos à l’évangile, il nous faut s’émerveiller de la tendresse de Dieu et être miséricordieux envers nos frères par un esprit de service, de charité et de prière.

Le Père Alexandre informe les membres du conseil que Sœur Dominique Savio qui s’est excusée remplacera désormais Sœur Odette. Nous accueillons également Jean Vasseur représentant des guides et scouts d’Europe et membre des équipes de préparation au mariage et Marie Madeleine Breemeersch en tant que membre de l’EAP.  Suite à sa demande du dernier CPP du 25 juin 2015, Le Père Alexandre précise n’avoir reçu du Conseil que deux propositions pour le renouvèlement des membres sortants. 

2 - Relecture des évènements récents.

1.Laudato Si : groupe de partage sur l’encyclique du Pape François.

Pendant toute l’année une vingtaine de personnes se sont retrouvées chaque mois afin de partager sur l’encyclique du Pape François sur la sauvegarde de la maison commune. Bernadette Dejaifve explique que ces temps de lecture et de partage ont permis de prendre conscience des constats et propositions de l’Eglise sur tous les aspects relatifs à l’écologie. Sur la méthode de travail, beaucoup de participants ont apprécié le fait que cela permettait de lire un texte dense qu’il n’aurait peut-être pas lu s’il n’y avait pas eu le groupe. Sur le fonds, cette lecture avait aussi pour conséquence un appel à la conversion personnelle notamment sur nos façons de consommer. La démarche sera poursuivie l’an prochain sur un autre texte.

2.La Force de la Parole.

Les groupes de la Force de la Parole se sont réunis chaque mardi avec le Père Philippe Leroy  afin de commenter et partager le passage de l’évangile du dimanche suivant la réunion.

Bien que peu nombreux (7 l’après midi et 5 le soir) les participants ont émis le souhait de continuer cette initiative qui leur apportait une plus grande écoute intérieure de l’évangile du dimanche. En effet, le Père Philippe Leroy en resituant historiquement le passage de l’évangile, en le comparant avec différents évangélistes, en le reliant avec l’ancien testament donne une grille de lecture riche et concrète et des enseignements précieux pour les catéchistes. C’est à sa demande qu’une nouvelle communication sera faite à la rentrée afin d’attirer d’autres paroissiens.   

3.Parcours B’ABBA.

Le parcours B’ABBA est une belle démarche d’évangélisation comme le souligne Gilberte Fleury. Beaucoup de fruits en sont attendus. Il faut cependant que chaque membre investi dans les groupes et mouvements au sein de la paroisse, en plus des paroissiens, soit à l’écoute des personnes qu’elle croise afin de leur faire si nécessaire cette proposition.

4.Célébrations de préparation au sacrement de confirmation.

La venue des paroissiens aux célébrations entourant les adultes se préparant à la confirmation a été vécue comme un véritablement accompagnement. Une belle image visible de l’Eglise et de la communauté.

Le Père Alexandre indique que, suite à la dernière assemblée paroissiale, cette proposition sera faite aux paroissiens d’entourer les jeunes faisant leur première communion ou leur profession de foi. Force est de constater que les célébrations sont d’autant plus priantes et recueillies. 

5.L’assemblée paroissiale du dimanche 8 juin.

L’assemblée paroissiale annuelle du 8 juin dernier n’a rassemblé que quatorze paroissiens représentant six communes. Le Père Alexandre fait remarquer que cet état de fait montre l’état de solitude qu’il rencontre parfois pour mener à bien tous les pans de sa mission pastorale. Cette instance qui doit être la conscience évangélique de toute la communauté n’a pas pu refléter cette année l’ensemble des besoins de la paroisse. Bien que les échanges aient été riches, il convient de réfléchir sur les aspects organisationnels de ce rendez-vous annuel important. En particulier, se reposer les questions suivantes :

-        Quelle communication, promotion pour cette assemblée ?

Jean Vasseur propose de mettre en œuvre tous les moyens de communication à disposition (feuille La vie, Grain de sel, site internet, affiche, annonces aux messes). En faire une véritable promotion en particulier au sein des services, équipes et mouvements.

-        Quelle date et horaire ?

Après avoir expérimenté le soir, un dimanche matin, B.Djaifve propose à l’instar des 24 h de la miséricorde, une réunion un matin avec petit déjeuner éventuellement un dimanche.

-        Comment recueillir un maximum de témoignages ?

C.Delsinne propose de collecter par écrit en amont de la réunion les témoignages des paroissiens lors des messes dominicales sur les évènements vécus et les besoins de la mission.

 

3 – Jubilé de la Miséricorde.

« Ayant pris le soin de contempler la Miséricorde de Dieu et l’invitation à la mettre en œuvre dans notre vie, quelle(s) propositions humble(s) et audacieuse(s) pouvons-nous faire pour nous même et notre communauté paroissiale ? »

Le jubilé de la Miséricorde se terminant en novembre, le Père Alexandre propose d’échanger en regardant déjà ce qu’on a reçu ou découvert.

1.B.Dejaifve propose que pendant l’eucharistie chacun pense à une personne à qui nous avons des reproches à faire et s’efforce de trouver en conséquence un geste de paix.

2.Père Alexandre expose la baisse du nombre de jeunes confirmands (passage de 20 à 3) et sa difficulté de recruter des personnes au niveau des aumôneries des 5 ièmes. Il demande à chaque membre du conseil de lui proposer une personne en vue de cette mission.

3.Chacun des membres redit sa joie pour la célébration des 24 h de la miséricorde. Il est proposé de renouveler cette célébration communautaire de la réconciliation (temps de l’Avent ?).

4.Les prières communautaires de l’office du jour sont aussi un moyen d’approcher la Miséricorde de Dieu.

5.O.Bigo propose de renouveler également en communauté la neuvaine pour la paix compte tenu des évolutions de notre monde.

6.O.Bigo souhaite également que chaque paroissien puisse s’investir dans les œuvres de solidarité à travers les associations caritatives déjà existantes sur le plateau.

7.C.Delsinne propose comme un monastère invisible de promouvoir le chapelet de la Miséricorde de Sainte sœur Faustine soit en début de célébration, de réunion, le jour du dimanche de la Miséricorde, un vendredi par mois. 

4 – Année des Vocations.

«  Qu’est-ce qu’un prêtre pour vous ? ». « Avons-nous besoin qu’un prêtre vienne à demeure ou avons-nous besoin de rencontrer le Christ ? ». Voilà le questionnement de notre Archevêque qui visite les paroisses de son diocèse et regarde avec lucidité le nombre de prêtre et l’organisation pour répondre à la mission. 

La mission du prêtre, comme chaque baptisé, est de sanctifier (Prêtre), d’enseigner (Prophète) et de gouverner (Roi). 

Chacun s’exprime :

Le prêtre montre le Christ.

Il interpelle au nom du Christ.

Il représente le Christ.

Il est le Christ dans le sacrement de l’Eucharistie.

Il est le ministre de la communion.

Le prêtre est un baptisé et un frère au milieu de ses frères. IL met en relation les uns avec les autres.

Le prêtre donne le sens, ce qui est premier.

Le prêtre nous guide à grandir individuellement et communautairement dans la foi. 

Le Père Alexandre, au terme de ces réflexions, fait le lien avec la mission de diacre serviteur du Christ et demande aux membres du Conseil de réfléchir à la question :

                     «  qui pourrait être diacre sur la paroisse ? » compte tenu des exigences suivantes :

-        Avoir plus de 35 ans et 10 ans de mariage.

-        Avoir au moins 25 ans et être célibataire et à s’engager à le rester.

-        Ne pas être à moins de 5 ans de la retraite.

            Il souhaite recevoir par mail quelques propositions argumentées.

        5 – Prochains évènements paroissiaux.

Messes dominicales pour l’été
.
La Père Alexandre informe le conseil des trois messes dominicales d’été :
-        
Notre Dame du Mesnil Esnard samedi 18h30
-        
Saint Rémy d’Amfreville- la -Mivoie dimanche à 9h30
-        
Saint Pierre de Franqueville-Saint-Pierre dimanche à 10h30
Les messes d’été commencent le dimanche 10 juillet et se terminent le dimanche 28 août. L’ensemble des messes de semaine ainsi que la fête de l’Assomption (10h30 à St Pierre de Franqueville) seront précisées dans la feuille « La Vie » N°290 et Grain de sel N°6 de juin 2016.
 
Marche mariale du 14 août.
Une marche mariale depuis St Pierre de Franqueville  jusqu’à l’église de la Transfiguration de Boos et un temps de prière seront proposés le dimanche 14 août de 17h à 19h.
 
Forum des associations le 3 septembre.
Les forums des associations auront lieu dans les communes le weekend des 3 et 4 septembre. A cet effet, il est important que l’Eglise soit visible. Comme chaque année, un contact sera pris auprès des mairies (Michèle Lejosne) et des dossiers de présentation de la paroisse seront disponibles fin août au secrétariat.
 
La messe de la moisson le 4 septembre à Boos.
La messe de la moisson aura lieu le dimanche 4 septembre sur le parking d’Intermarché de Boos. Merci aux animateurs et musiciens de se rendre disponibles.
 
Dimanche de l’accueil du 11 septembre à St Jean Bosco.
Comme l’an passé aura lieu le dimanche de l’accueil à Saint Jean Bosco afin d’accueillir les nouveaux arrivants mais aussi de présenter les différents mouvements sur notre paroisse.(coordonnateur G.Rodet).

Accueil d'une famille de réfugiés: suite...

Début juin, une dizaine de personnes se sont retrouvées pour une réunion de formation animée par 2 responsables d’Habitat et Humanisme.

Cette réunion a permis de réfléchir sur ce qu’est la relation entre accompagnant et accompagné, son but et les écueils à éviter.

Créer une relation de confiance, accepter de sortir de ses schémas et de se décentrer, être conscient de ses limites sont des clés pour aider les personnes que nous accueillerons à prendre leur vie en main.

L’attente de l’acquisition d’un logement n’est pas du temps perdu si nous le mettons à profit en continuant à nous former : une formation à l’écoute sera proposée en septembre. 



 

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!