Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Assemblée Paroissiale du Mercredi 11 juin 2014

1 – Pourquoi une Assemblée paroissiale ?

Instituée par le décret synodal du 24 octobre 2010, elle constitue « la conscience évangélique et missionnaire de la Paroisse en étant attentif à la vie des hommes et des femmes du lieu sur lequel la paroisse est implantée, et de ceux qui sont amenés à la fréquenter… ».

36 personnes venues de sept communes de la paroisse ont participé dans une ambiance chaleureuse et fraternelle avec de nombreux échanges et de témoignages.

 

Avant toute intervention, l’assemblée a chanté  «l’Esprit Saint qui nous est donné ».l Esprit Saint a été invoqué  afin que chacun puisse exprimer ce qu’il vit et ce qu’il perçoit du monde qui l’entoure pour la mission de l’Eglise.

2- Qu’avons nous vécu en paroisse ou dans notre foi qui nous a touché cette année?

Comment se réjouir et rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu personnellement et communautairement pendant cette année, l’assemblée à louer Dieu pour :

Au niveau paroissial :

-        Le grand rassemblement diocésain sur « La Force de la Parole » le 24 octobre 2013 qui a réuni près de 10000 personnes : véritable impression de fraternité, sentiment d’une belle église diocésaine, a permis de recréer des liens,

-        La beauté de se retrouver à la messe de la moisson et en particulier en 2013 avec le départ du Père Jean,

-        Les temps d’adoration et de louange du vendredi,

-        La joie partagée lors de la préparation de la confirmation des adultes,

-        L’implication et l’enrichissement des membres du groupe de réflexion sur les 10 commandements,

-        L’initiative « compagnon d’Emmaüs » qui permet des échanges authentiques et qui doit être développée compte tenu du nombre d’enfants sur la paroisse.

-        La messe d’arrivée du Père Philippe Leroy du 15 septembre :

A ce titre, le Philippe Leroy fait part de ses impressions :

o   Bon accueil.

o   Assemblée dominicale nombreuse et de toutes générations en particulier de nombreux petits enfants.

o   Richesse et qualité de l’animation liturgique.

o   Une réflexion : quels  lieux de rencontre existent pour les fidèles en dehors des messes dominicales ?

-        Le changement d’organisation des messes et des sacrements :

 

o   Renforcement effectif des équipes des familles en deuil (plus souvent sollicitées) .

o   Brassage des communes au niveau de l’assemblée dominicale.

o   Assemblée dominicale plus nombreuse.

o   Renforcement des liens entre les paroissiens de Belbeuf et Amfreville-la-Mivoie.

o   Perte de liens avec des fidèles de certaines communes (La Neuville, Notre Dame de Mesnil Esnard).

o   Perte de paroissiens pour certaines communes rurales.

o   Nécessité de renforcer l’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) par un membre représentant les communes rurales.

 

-        Le résultat comptable 2013 de la paroisse qui affiche un déficitaire dû :

o   aux charges d’entretien du patrimoine immobilier dont la paroisse est propriétaire et qui est important (église de Saint Jean Bosco, Saint Rémy d’Amfreville, salles paroissiales…). Le Conseil économique travaille actuellement sur l’établissement d’un programme pluriannuel d’entretien afin de lisser les charges et leur financement.

o   à la difficulté de récupérer les dons du denier du culte et de certains casuels. Ne faut -il pas envisager de nouvelles initiatives locales pour de nouvelles recettes ?

o   Souhait de plus d’informations sur le fonctionnement du conseil économique.

 

Au niveau sociétal :

-        Manifestations patrimoniales du 7 juillet 2013 sur « les Eglises se racontent » à St Pierre de Franqueville, la Chapelle Saint Adrien et l’église saint Saturnin des Authieux.

-        Ressenti fréquent et important dans les communes de la peur de l’avenir  avec en particulier la crise économique.

o   Impact du chômage des jeunes sur le budget familial.

-        Perte du lien intergénérationnel : avec le vieillissement de la population, beaucoup de personnes âgées se sentent délaissées y compris par la communauté paroissiale lorsqu’elles ne peuvent plus se déplacer :

o   Besoin de visite à domicile et en maison de retraite.

o   Besoin de recevoir la communion à domicile et en maison de retraite.

o   Besoin de vivre à domicile en communion avec la communauté le chemin de croix.

o   Besoin de bénévoles pour rassembler les personnes de la maison de retraite en fauteuil roulant désirant aller à la messe mensuelle.

o   Besoin de prier à domicile en lien avec la communauté. Idée de reprendre l’initiative « monastère invisible ».

-        Le Père Leroy questionne l’assemblée : faisons-nous communion de communautés ?

o   Comment la réaliser : identifier la personne isolée, l’accueillir et créer le lien, associer un service, un mouvement, etc.

 

Autant de grâces que Dieu nous a données avec un axe prioritaire de rejoindre les personnes en souffrance et celles éloignées de l’église, mais aussi autant d’appels pour remplir la mission auprès de ces personnes.

3- Quelle attention porterons-nous pour l'année de la Fraternité.

 

Le synode diocésain a proclamé l’année prochaine : année de la Fraternité. Comme le pape François le  demande aux chrétiens : « comment rejoindre les périphéries sachant que notre visibilité s’arrête souvent à notre territoire proche de l’église ? ».

A l’instar de l’action nationale Diaconia dont l’objet est de proposer un chemin de fraternité en :

·        se découvrant frères de tous,

·       s’entraînant en communauté chrétienne à vivre la fraternité avec les personnes en situation de précarité ou de souffrance,

·        vivant et célébrant la fraternité éclairée par la Parole de Dieu.

Il est proposé de réfléchir en petits groupes à des idées ou actions concrètes qu’il conviendrait de mettre en œuvre ou de renforcer sur la paroisse.

 

A la suite de cette réflexion, six groupes ont établi les 12 actions suivantes :

1 – Organiser une grande journée de formation aux premiers secours.

2 – Accueil des nouveaux arrivants : créer une équipe dédiée pour les orienter et réussir leur intégration.

3 – Présenter le témoignage de l’expérience de la fraternité dans les communautés ecclésiales en Centre-Afrique.

4 – Repas communautaire de toute la paroisse : tout ce qui est amené est partagé.

5 – Fête des voisins : impliquer tous les paroissiens.

6 – Renforcer les équipes en maisons de retraite : faciliter la venue des résidents à la messe (« les pousseurs »).

7 – Créer une équipe de porteurs de l’Eucharistie.

8 – Actions en vue de faciliter la compréhension et la connaissance de ce qui existe comme services et mouvements au niveau paroissial.

9 – KT dimanche, dimanche autrement : ouvrir plus largement ces initiatives aux paroissiens.

10 – Accompagnement des familles : assurer un suivi des personnes et familles ayant reçu un sacrement ou vécu un deuil et organiser des rencontres.

11- Covoiturage : relancer l’action en s’inspirant des expériences réussies dans d’autres paroisses (ex : taxis saint Pierre).

12 – Mieux se connaître entre frères : inventer des moments de convivialité pour « aller vers » comme la messe de la moisson, s’inviter les uns les autres pour l’apéro après la messe dominicale, se retrouver le dimanche après midi pour partager des jeux de société, etc.

 

D’ores et déjà, la communauté paroissiale organisera :

-        Le dimanche de l’Accueil : dimanche 14 septembre 2014 à la messe de 10h30 à saint Jean Bosco.

Gérard Rodet explique l’objectif : présenter pour mieux faire connaître leur mission et leurs besoins  sept mouvements d’Eglise existants sur la paroisse.

-        Le déploiement du parcours B’ABBA.

Carole De Villeroché expose le parcours : outil de première annonce de la bonne Nouvelle à destination de ceux qui sont en recherche de Dieu. A partir d’une pédagogie de la fraternité en Jésus, faire éclore des échanges entre ces personnes dans le cadre d’un petit déjeuner convivial. Une première expérience fructueuse a été réalisée cette année après de fiancés se préparant au mariage, d’autres thèmes et populations seront proposés l’an prochain. 

-        Le pèlerinage aux sources de la foi : dimanche 5 octobre 2014.

Le Père Alexandre Gérault exprime son souhait de réaliser ce pèlerinage aux sources de la foi en Normandie  qui est ouvert à tous et doit permettre de mieux nous connaître et de mieux connaître les saints qui sont à la source de notre foi dans notre région.

-        Les Amis de Noël pendant le temps de l’Avent.

Le Père Alexandre Gérault présente cette initiative : chaque paroissien sera invité à laisser ses coordonnées (téléphone, mail) sur un bulletin au début de la première messe de l’Avent. Puis à la fin de la messe, chacun tirera au hasard un bulletin et s’engagera à rencontrer et connaître la personne indiquée (carte postale, repas commun, rencontre conviviale, etc.).

4-     Conclusion.

En conclusion, le Père Alexandre Gérault invite l’assemblée à la prière à la Sainte Trinité qui sera fêtée le dimanche suivant par la lecture du passage de la lettre de Saint Paul aux Corinthiens (13,11-13) et de la prière de Sainte Elisabeth de la Trinité.

IL remercie l’assemblée et en particulier Luc Demaegdt pour les nombreux échanges qui ont montré de réels besoins et  donc autant de signes que Dieu nous adresse pour témoigner de la gratuité de son amour envers tous les hommes.

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!