Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Assemblée Paroissiale du Mercredi 19 juin 2013

1 – Pourquoi une Assemblée paroissiale ?
 

  • Instituée par le décret synodal du 24 octobre 2010, elle constitue « la conscience évangélique et missionnaire de la Paroisse en étant attentif à la vie des hommes et des femmes du lieu sur lequel la paroisse est implantée, et de ceux qui sont amenés à la fréquenter… ». 58 personnes venues de onze communes de la paroisse ont participé dans une ambiance chaleureuse et fraternelle avec de nombreux échanges et de témoignages.

    Avant toute intervention, l’assemblée a chanté  « Ubi caritas et Amor ».Des intentions de prière ont été prononcées. L’Esprit Saint a été invoqué  afin qu’il donne à chacun la claire vision de la mission de la paroisse dans la louange de Dieu et du service des hommes.


2- Qu’avons nous vécu en paroisse ou dans notre foi qui nous a touché cette année?


Comment se réjouir et rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu personnellement et communautairement pendant cette année, l’assemblée à louer Dieu pour :

  • Le bon accueil vécu en tant que nouveaux arrivants,
  • Les temps de prière les vendredi (Taizé et Louange) et la joie lors de ces rencontres (2 fois)
  • La joie des parents et des enfants au « KT Dimanche »,
  • Les échanges autour des textes extraits de Vatican II, entre autres sur la liturgie,
  • Les 4 lundis de prière en mai à Fresne le Plan (comme les Authieux et St Aubin Celloville en octobre et Carême),
  • La beauté des animations de la chorale les jours de fête liturgique,
  • Les liens forts et partages en sein de l’équipe Visiteurs des Malades et Personnes isolées, avec la difficulté de renforcer l’équipe,
  • Les moments forts vécus par l’équipe des familles en deuil et leur souhait de construire une équipe supplémentaire (8 personnes).
  • La mobilisation et la détermination paroissiale sur les sujets de société par rapport aux valeurs fortes à défendre (2 fois),
  • La joie du service et des rencontres dans la mission du prêtre,
  • La joie des servants d’autel et la joie des les voir progresser,
  • Le partage et l’approfondissement de la foi lors des rencontres de la Catéchèse d’adultes,
  • La joie de la prière en lien avec le Pape François,
  • La fête paroissiale aux Authieux,
  • Le pèlerinage sur les pas de Nicolas Barré (7 octobre 2012),
  • Le pèlerinage au Mont St Michel avec les 6 catéchumènes (2013),
  • Les temps d’adoration (les jeudis mensuels et les 24 h des 1 et 2 juin),
  • Les rencontres des futurs mariés lors des soirées Foi : exprimant cette année qu’ils ont été sensibles à l’accueil convivial à chaque rencontre autour d’un café afin de se poser avant les échanges,
  • La joie d’accueillir deux jeunes de plus au service hospitalier des pèlerinages à Lourdes,
  • L’investissement, la qualité et l’intérêt portés aux conférences Solidarité (en lien avec la gestion communale du Mesnil-Esnard) ainsi  que le témoignage donné lors de la conférence « L’Entreprise face à la  Mondialisation »
  • L’attention aux personnes en souffrance grâce à la chaîne de prières portées par des paroissiens  à l’initiative du Père Jean. 

Autant de grâces que Dieu nous a données dont plusieurs relevées de l’année de la Foi et des deux axes prioritaires de la dernière assemblée paroissiale à savoir comment rejoindre les parents des enfants catéchisés et les personnes en souffrance. Mais aussi autant d’appels pour remplir la mission auprès de ces personnes


3- Les signes des temps ?

Dieu nous appelle à regarder notre société qui nous entoure.  Partageons ce qui nous a interpellés cette année, là où nous vivons, et que la paroisse devrait écouter. Dans la lecture des signes des temps, l’assemblée a témoigné :

  • La société déchristianisée : l’importance de l’annonce de la personne du Christ à celles qui n’en ont jamais entendu parler,
  • Le progrès paroissial  à faire dans la mission : accueillir, écouter, avec le courage d’ouvrir notre Eglise,
  • Le monde autour de nous a besoin d’écoute et a une très grande attente de respect,  voir la beauté des petites choses et en rechercher la simplicité,
  • faire ressortir l’espérance face aux aléas de la vie,
  • La chance de participer au congrès Diaconia à Lourdes : la proximité vécue dans les forums, en écoutant, en regardant, en créant des ponts avec les pauvres,
  • L’importance de l’accueil (secrétariat, permanences) sans jugement (2 fois),
  • La distribution dans les rues du journal Graine de Moutarde donne l’occasion d’en parler,
  • Le chômage : tout le monde est touché même indirectement,
  • Un signe fort : les jeunes sont partie prenante pour les valeurs défendues par l’Eglise qui est décomplexée pour se mobiliser (2 fois),
  • Localement, une entreprise en difficulté économique et ses conséquences pour les employés,
  • Aider les enfants et les jeunes à grandir dans leur foi,
  • La communication en paroisse, entre les différents conseils et services, l’importance de témoigner (même dans le non verbal) de ce qu’on vit, de ce que nous sommes, de ce que nous faisons, et dans la joie (2 fois),

    Les différents  visages de notre société évoqués ici nous interpellent  dans notre vie personnelle et communautaire. Face à un environnement déstabilisant, il faut entendre l’appel à l’accueil et à l’écoute dans la simplicité de la rencontre. De même, les valeurs fondamentales défendues par l’Eglise constituent le socle qui permet à chacun de se construire et de vivre ensemble. Autant de signes qui dessinent un appel urgent à plus de fraternité et au-delà  de charité.


4- Témoignages sur la solidarité.

  • Jean Louis Dalleinne et Christine et Hervé Dispa ( avec Luc Demaegdt) présentent le bilan de leur action sur le cycle des conférences de solidarité.  Depuis trois ans une douzaine de conférences solidarité ont été organisées dans notre paroisse aux salles de fête de la mairie du Mesnil Esnard. Plusieurs thèmes très actuels ont été abordés tels les migrants, les femmes battues, les visiteurs de prisons, les familles d’accueil, les personnes handicapés et dépendantes. A chaque fois, ces conférences suivies par une quarantaine de personnes en moyenne, ont fait l’objet d’une présentation du sujet et d’un large débat. Elles ont permis à la fois d’interpeller les habitants du plateau dont les paroissiens et également d’être une source d’information pour nos structures d’accueil.

    Ce cycle de conférences se termine car les thèmes s’épuisent autant que leurs organisateurs. Afin de ne pas perdre les enjeux et les bienfaits de cette action, JL Dalleinne propose d’organiser une journée « solidarité » où toutes les associations sollicitées lors des conférences seraient conviées ainsi que les missions et services de la paroisse et plus particulièrement les catéchistes, les visiteurs de malades et de personnes isolées, l’accompagnement des familles en deuil.

    Cette journée serait en lien avec le thème de la fraternité choisi lors de la seconde assemblée post synodale du 5 avril 2013. Elle permettrait d’unifier l’ensemble des actions effectuées  par la paroisse et de leur donner du sens.


5- Le rassemblement diocésain du 20 octobre 2013 sur la Force de la parole.

  • JC.Galloo donne des informations sur le rassemblement diocésain du 20 octobre prochain qui fait suite à la première assemblée post-synodale « la force de la Parole ».

    Objectifs du rassemblement : permettre aux catholiques de se retrouver, de vivre une expérience diocésaine, de rendre compte de notre diversité, de manifester notre attachement à la Parole, de recevoir une bible : la bible des peuples.

    Déroulé de la journée : accueil 9 h et remise d’un sac à chaque participant (plan, déroulé, note pastorale…).
            Matin : découverte des halls : la bible dans tous ses états, témoignages, spectacles, concerts, expositions, espaces enfants, tables rondes en amphithéâtre.
            Après midi : 14 h grand témoin T.Radcliff. 15 h eucharistie unique pour tout le diocèse animée par  500 choristes avec remise de la bible à tous les catéchumènes.

    Chaque paroisse a choisi une phrase de l’écriture qui lui « ressemble » et  qui sera projetée tout au long du rassemblement comme une grande bible ouverte.

    Lors du dernier CPP la phrase choisie pour notre paroisse  a été : « Soyez unis les uns aux autres par l'affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres » (Rm 12,10).

    Afin d’organiser au mieux cette évènement, une équipe locale a été constituée animée par D.Pierme. Elle communiquera régulièrement.


6-    L’organisation de la mission l’an prochain.


Le Père Alexandre resitue le contexte paroissial.
Nous avons eu depuis plusieurs années la chance d’avoir un curé et un vicaire pour notre paroisse dont la dimension cultuelle est la plus importante du diocèse avec, en outre, de grands et nombreux établissements scolaires. Cela se concrétisait notamment par la célébration de sept messes dominicales dans les clochers ainsi que deux messes quotidiennes en dehors du lundi et du mercredi.

  • Le Père Alexandre rappelle les nominations suivantes :
    • Départ du Père Jean pour la paroisse de Blangy sur Bresles  qui voit son territoire s’agrandir avec la commune de Foucarmont. Nous fêterons ce départ au cours de la messe de la moisson du 1er septembre.
    • Arrivée du Père Philippe Leroy ancien curé de Petit Quevilly et désormais en retraite mais également aumônier diocésain à la solidarité.

Enfin, il expose à l’assemblée l’ensemble de ses missions tant sur le diocèse que sur la paroisse :

  • Au niveau du diocèse :
    • Secrétariat du conseil presbytèral,
    • Collège des consulteurs,
    • Conseil économique diocésain,
    • Commission diocésaine d’art sacré,
    • Service diocésain du diaconat pour la partie discernement et formation.
  • Au niveau paroissial
    • Messes dominicales et de semaine
    • Célébrations de : 43 mariages, 179 baptêmes, 143 funérailles, 41 professions de foi,111 1ères communions,
    • Responsabilité dans les établissements scolaires,
    • Temps et responsabilité d’accueil,
    • Accompagnement spirituel,
    • Suivi des équipes  (G2M, MCR, etc….).

Eu égard à ces multiples activités, le Père Alexandre confirme une  grande souffrance de ne plus être réellement à l’écoute de ses paroissiens. De ce fait, il souhaite que la nouvelle organisation permette la  pleine réalisation de la mission pastorale mais aussi lui permette d’être plus présent et disponible pour ceux qui  veulent le rencontrer.

En conséquence, il propose à l’assemblée les nouveaux schémas possible des messes dominicales.

  1. Messes à heure fixe et lieu fixe : samedi à Franqueville Saint Pierre à 18h30, dimanche à  saint Jean Bosco au Mesnil Esnard à 11h.
  2. Messe à 9 h30 le dimanche dans une autre commune fixe ou dans une commune changeant chaque dimanche.

Les deux scénarios possibles sont soit le N°1 soit le N°1 +N°2, étant entendu que :
           Les baptêmes seront célébrés principalement  le dimanche à Jean Bosco,
           Les mariages et funérailles seront célébrés a priori dans les églises des communes.

      Différentes remarques sont émises à la fois sur le risque de confusion qui pourrait provenir d’un planning changeant en permanence mais aussi de « perdre » des paroissiens s’il n’y a plus de messes dans leur commune.

     Toutefois plusieurs échanges entre paroissiens semblent converger vers le scénario N°1 avec la volonté d’avancer également la messe du dimanche à 10h30 et tout en recherchant la ou les solutions qui permettent d’assurer la visibilité de l’Eglise dans les autres clochers.
      Cette visibilité pourrait se concrétiser par la célébration de la Parole, des temps de prière, des messes événements  tels le triduum pascal, la fête paroissiale, le saint patron de l’église, la fête communale…..
     Cette préoccupation rejoint celle de la « proximité » qui avait été précisée dans les 900 courriers envoyés à tous les paroissiens lors des visites pastorales dans les communes début 2012.

La solution de questionner par écrit l’ensemble des fidèles à la messe est écartée. Des paroissiens s’interrogent également sur les possibilités de délégations de certaines tâches accomplies à ce jour par le Père Alexandre en particulier dans les rencontres avec les personnes souhaitant recevoir un sacrement  (baptême, …).

Le Père Alexandre précise que le Père Philippe Leroy se prononcera  après son installation  sur l’aide qu’il pourra apporter dans la célébration  des messes eu égard à son âge, son état de santé et sa mission diocésaine.

En conséquence, en fonction des arguments exprimés, le Père Alexandre précisera sa décision à la rentrée.

7- Conclusion.

En conclusion de cette assemblée qui sera la dernière pour le Père Jean, le Père Alexandre le remercie pour tout ce qu’il a apporté à la communauté et donner à chacun personnellement. Le Père Jean remercie également le Père Alexandre avec qui il a apprécié de travailler. Il confirme sa joie d’être prêtre et réaffirme à tous sa profonde conviction de la force de la prière que l’on soit seul ou en communion avec d’autres fidèles.

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!