Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

EditNet
Assemblée Paroissiale du Mercredi 20 juin 2012

1 – Pourquoi une Assemblée paroissiale ?

Instituée par le décret synodal du 24 octobre 2010, elle constitue « la conscience évangélique et missionnaire de la Paroisse en étant attentif à la vie des hommes et des femmes du lieu sur lequel la paroisse est implantée , et de ceux qui sont amenés à la fréquenter… ».
Plus de 60 personnes venues des différentes communes y ont participé dans une ambiance chaleureuse et fraternelle. Beaucoup d’échanges et de témoignages ont permis d’atteindre le but poursuivi  rendre grâce, écouter et poser les orientations  et actions fondatrices  pour l’année à venir qui sera  marquée par l’année de la Foi.
 
Avant toute intervention, l’assemblée a invoqué l’Esprit Saint afin qu’il donne à chacun la claire vision de la mission de la paroisse dans la louange de Dieu et du service des hommes.
 
2-    Qu’avons nous vécu en paroisse ou dans notre foi qui nous a touché cette année ?


Comment se réjouir et rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu personnellement et communautairement pendant cette année, l’assemblée à louer Dieu pour :

  • Les liturgies de la semaine sainte
  • Les temps de prières avec les chants de Taizé
  • Les rencontres dans toutes les communes à l’occasion du synode
  • Le nouveau vitrail de Saint Jean Bosco
  • Les temps de prière dans les églises des communes rurales
  • Les temps d’adoration avant la messe
  • La fête paroissiale à Gouy
  • Les messes mensuelles animées par les jeunes
  • La rencontre d’une catéchiste avec les membres du Mouvement Chrétien des Retraités (MCR)
  • La simplicité des personnes qui ont osé demander à être visités ou covoiturés
  • Les répétitions des chants avant Noël
  • La présence de  7 catéchumènes
  • L’esprit de communauté entre les personnes portant la communion aux malades
  • Communion au sein de la paroisse entre les personnes d’horizons différents
  • Ambiance conviviale lors du repas des animateurs liturgiques
  • La messe des malades du 11 février
  • Les messes de juillet-août à Saint Pierre de Franqueville-saint -Pierre
  • Les rencontres et les échanges lors des permanences d’accueil
  • La bénédiction des enfants à l’Epiphanie
  • La disponibilité des membres des équipes d’accompagnement des familles en deuil
  • La chaleur de la messe à Amfreville- la –mivoie manifestée lors du baiser de paix
  • La fête de la moisson à Boos
  • Les conférences solidarité à Mesnil Esnard
  • Le weekend du groupe « initiative jeune » en octobre
Autant de signes beaux, joyeux, profonds et fraternels que Dieu nous a donnés pour se montrer dans nos vies.

3-    Les signes des temps ?
Dieu nous appelle à regarder notre société qui nous entoure.  Partageons ce qui nous a interpellés cette année, là où nous vivons, et que la paroisse devrait écouter. Dans la lecture des signes des temps, l’assemblée a témoigné :

- L’attente souvent exprimée de mieux connaître la religion chrétienne (intelligence de la foi)

- La nécessite de réévangéliser alors que nous avons du mal à nous faire comprendre de nos contemporains

- La société de plus en plus laïque avec une fraternité sans référence à la transcendance nous impose la conviction qu’il faut aller chercher les personnes là où ils sont

- Le questionnement régulier autour du mariage par exemple entre un baptisé et un non-baptisé

- Les personnes en recherche de spiritualité révélée notamment lors des pèlerinages

- La solitude des personnes âgées mais aussi de jeunes
- Les blessés de la vie qui se sentent exclus de l’Eglise

-  Le besoin de réévangéliser  la fin de vie : accompagnement des mourants, problème de l’euthanasie

- Comment mieux écouter les personnes en situation de souffrance (séparation, divorce, homosexualité, chômage, maladie …)

-        Quelle compétence pour écouter les jeunes absents ce soir ….quel témoignage ? Certains jeunes ne savent pas si leurs parents croient ;  on retrouve le sens de la communauté grâce aux jeunes

-        Notre société va de plus en plus vite

-        Un questionnement permanent : comment toucher les jeunes adultes loin de l’Eglise à l’occasion de la préparation à un sacrement. Par exemple proposer des rencontres aux parents d’enfants catéchisés, proposer la confirmation aux personnes baptisées se préparant au mariage, attention portée au cheminement des recommençants

-        Porter un effort particulier sur l’œcuménisme. Le dialogue inter religieux est un témoignage donné aux personnes loin de l’Eglise

Les différents  visages de notre société évoqués ici nous interpellent  dans notre vie personnelle et communautaire. Un autre  point de vigilance tout aussi important concerne les vocations religieuses. Un seul prêtre sera ordonné cette année dans notre diocèse. «la richesse de notre paroisse ne doit pas nous faire oublier la réalité de la situation de l’Eglise ».

4-    L’Année de la Foi.
En lien avec ces signes des temps et nos richesses communautaires, le Père Alexandre Gérault a ensuite exposé la lettre « Porta Fidéi » du pape Benoît XVI sur l'année de la foi qui débutera le 11 octobre 2012 à l’occasion du cinquantenaire du Concile Vatican II. (Présentation détaillée sur le site de la paroisse)

« La porte de la foi »
qui introduit à la vie de communion avec Dieu et permet l’entrée dans son Eglise est toujours ouverte pour nous » Benoît XVI.
La condition pour franchir cette porte est que la Parole de Dieu soit annoncée. C’est une exigence personnelle : rappeler la joie qui naît de la rencontre avec le Seigneur présent dans notre vie mais aussi liée au contexte actuel : tout le monde ne partage pas la foi chrétienne autour de nous (société pluri-culturelle et pluri-religieuse).

« La foi grandit et se renforce seulement en croyant ; il n’y a pas d’autre possibilité pour posséder une certitude sur sa propre vie sinon de s’abandonner, dans un crescendo continu, entre les mains d’un amour qui s’expérimente toujours plus grand parce qu’il a son origine en Dieu » Benoît XVI.

Deux objectifs.

Rendre grâce pour le don de la foi et permettre à tous les croyants  de confesser la foi en plénitude et avec une conviction renouvelée, avec confiance et espérance.

Trois moyens.

Le Catéchisme de l’Eglise catholique constitue un des fruits les plus importants du Concile Vatican II » Benoît XVI).  C’est un outil précieux pour assurer la « redécouverte et l’étude des contenus fondamentaux de la foi ».

Parcourir l’histoire de notre foi, l’histoire de l’Eglise comme entrelacement entre sainteté et péché. Déboucher sur la reconnaissance vivante du Seigneur Jésus présent dans notre existence et dans l’histoire.

Foi et charité s’appellent réciproquement : « La foi sans la charité ne porte pas de fruit et la charité sans la foi serait à la merci constante du doute ».

Une exhortation.


« Ce dont le monde aujourd’hui a particulièrement besoin, c’est du témoignage crédible de tous ceux qui, éclairés dans l’esprit et dans le cœur par la parole du seigneur, sont capables d’ouvrir le cœur et l’esprit de beaucoup au désir de Dieu et de la vraie vie, celle qui n’a pas de fin » Benoît XVI.

Cette présentation nous a amené à réfléchir ensemble aux orientations et initiatives qui pourraient être choisies et mises  en œuvre dans l'esprit de cette lettre afin de répondre aux signes des temps qui nous ont interpellés.

5- Comment vivre l’année de la Foi en paroisse au regard de ce que nous vivons localement, quelles orientations?


En vue de vivre l’exhortation et de cibler précisément ce qu’il nous semble prioritaire pour l’année à venir, l’assemblée a décidé par vote (54 votants) de travailler à la mission en particulier pour :

1.     Les jeunes adultes (parents de baptisés, mariages, d'enfants catéchisés): 44 fois (81%), dont 37 en premier choix (68%)
2.     Les personnes en souffrance (divorce, homosexualité, chômage, maladie,..) : 22 fois (dont 7 premier choix)
3.     Les personnes qui se sentent exclues de l'Eglise : 15  fois (dont 3 premier choix)
4.     Les personnes extérieures à l'Eglise, en recherche spirituelle : 14  fois (dont 5 premier choix)
5.     L'œcuménisme : 5 fois  (dont 1 premier choix)
 

Au regard des résultats du vote de l’assemblée, l’orientation pour l’année à venir serait à travers des initiatives au sein de nos activités et d’un ou deux projets de proposer la foi vers les jeunes adultes et ceux qui se sentent exclus de l’Eglise. En parallèle, la paroisse pourrait réfléchir sur les actions et projets qui pourraient être initiés l’année suivante pour les personnes en souffrance.

6-    Comment enrichir nos pratiques, quelles initiatives possibles ?
Dans le cadre de nos activités ou en vue de créer de nouveaux projets mobilisateurs  pour la paroisse, l’assemblée a proposé dans un échange fructueux les initiatives suivantes :

-        Accueillir : mise en place d’un service d’accueil aux messes dominicales, développer les pots de l’amitié, inciter les paroissiens à sortir « les antennes » pour accueillir, écouter, informer
-        La prière communautaire
-        L’annonce explicite de la Bonne Nouvelle du Christ avec la mise en place d’une prière de louange
-        Mettre en place un groupe d’échange et de parole sur ce que l’on vit
-        Proposer une présentation de la foi pour ceux qui souhaitent connaître ou redécouvrir la foi
-        Célébrations de la Parole
-        groupe de lecture du « Catéchisme  de l’Eglise Catholique » avec possibilité achat groupé pour la paroisse
-        Mieux informer de tout ce qui existe sur la paroisse : créer un répertoire d’adresses mail des paroissiens
-        Présence de la Paroisse sur les réseaux sociaux
-        Intégrer un espace courrier des lecteurs dans le journal paroissial « Graine de Moutarde »
-        Journée « Forum Paroissial » afin de mieux connaître et faire connaître toutes les forces vives de la paroisse
-        Participation  de la paroisse aux évènements extérieurs dans nos communes
-        Temps conviviaux réguliers (jeux, goûters, etc…) ouverts à tous et à l’extérieur
-         Repas fraternels pour personnes âgées et/ou seules
-        Conférences témoignages à destination plus particulièrement des jeunes générations
-        Créer un lien entre les familles des baptisés et les chrétiens de la commune de résidence
7-    Nous sommes tous des membres responsables du corps du Christ.
Cette prise de conscience communautaire a montré combien Foi et Charité étaient liées et combien nos diversités ne formaient qu'un seul corps : celui du Christ ainsi que nous l'enseigne la lettre de saint Paul aux Corinthiens (chapitre 12). A nous maintenant de faire grandir ce corps qu'est l’Église.
 
 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!